Les parcs à thème obtiennent le feu vert pour redémarrer leurs activités

By | 06/30/2020


par ALIFAH ZAINUDDIN / pic par MUHD AMIN NAHARUL

LE gouvernement a approuvé la réouverture de tous les parcs à thème et attractions à l'échelle nationale, mais avec un nombre réduit de visiteurs et des mesures de santé améliorées en place.

La réouverture concernera quelque 10 000 employés dans 54 parcs à thème en Malaisie, dont des parcs aquatiques et des parcs intérieurs, où des mesures de distanciation sociale seront appliquées aux guichets, restaurants, magasins de marchandises et autres installations.

Les exploitants de parcs à thème doivent respecter les codes stricts d'entretien des piscines émis par les autorités locales, a déclaré hier le ministre des Affaires étrangères (Cluster Sécurité) Datuk Seri Ismail Sabri Yaakob.

Les visiteurs devront également enregistrer leurs coordonnées sur l'application MySejahtera du gouvernement et utiliser fréquemment des désinfectants pour les mains.

Le 18 mars, le gouvernement a imposé diverses mesures restrictives, notamment l'interdiction de voyager entre les États et l'entrée des touristes étrangers pour freiner la propagation de Covid-19.

Pour cette raison, les parcs à thème locaux ont été parmi les plus durement touchés, car la plupart d'entre eux avaient fait différents préparatifs pour attirer une foule de visiteurs dans le cadre de la campagne Visit Malaysia 2020.

La campagne, qui visait 30 millions de visiteurs et 100 milliards de RM de recettes touristiques, a depuis été annulée à la lumière de l'épidémie.

L'Association malaisienne des parcs d'attractions et des attractions familiales a précédemment exprimé l'espoir que les parcs à thème de Malaisie seront revitalisés lors de leur réouverture compte tenu de la forte demande du public.

Son président de longue date, Tan Sri Richard Koh, a cité en exemple la réouverture du parc à thème Disneyland de Shanghai, affirmant qu'il avait réussi à attirer jusqu'à 5 000 visiteurs par jour.

Il a ajouté que les attractions locales telles que Penang Hill ont également réussi à attirer de nombreux visiteurs depuis sa réouverture.

Pendant ce temps, Ismail Sabri a annoncé que les contrôles de température dans les centres commerciaux et les hôtels ne seraient requis qu'à l'entrée des locaux. Cependant, les magasins individuels doivent toujours enregistrer les détails de base de leurs clients pour permettre le suivi des contacts.

"Cela nous permettra de retracer le mouvement des personnes concernées en cas d'infection, donc cela (la tenue de registres) continuera d'être obligatoire", a déclaré Ismail Sabri.

Le ministre a également annoncé les exemptions de charges pour les tests Covid-19 imposées aux ressortissants et étrangers de retour arrivant de l'étranger.

Il a déclaré que la dérogation s'applique aux personnes handicapées, aux fonctionnaires du gouvernement en voyage officiel et aux étudiants revenant pour la première fois.

Ismail Sabri a déclaré que les personnes appartenant aux trois catégories pourraient demander un remboursement si elles avaient été facturées avant l'annonce.

Le règlement de 2020 sur la prévention et le contrôle des maladies infectieuses (frais pour le test de détection des maladies à coronavirus 2019 (Covid-19)), qui est entré en vigueur hier, a rendu obligatoire pour les personnes revenant de l'étranger de payer une gamme de RM30 à RM150 à tester. pour Covid-19.

Les non-citoyens seront facturés plus en fonction du test.

Les Malaisiens devront payer des frais de 30 RM pour un kit de test rapide d'anticorps, de 60 RM pour un kit de test rapide d'antigène et de RM 150 pour un kit de test de réaction en chaîne par polymérase.

Pour les étrangers, les frais sont de RM60 pour un kit de test rapide d'anticorps, RM120 (kit de test rapide d'antigène) et RM250 (kit de test de réaction en chaîne par polymérase).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *